Dix pour cent

Publié le par Fernand Chocapic

Si vous avez besoin de conseils pour votre carrière, vous me trouverez au petit restaurant de l'avenue Reille. Je ne suis pas à proprement parler un imprésario mais je comprends les choses qui se passent à Paris, notamment quand un metteur en scène prend une actrice et l'éparpille en petits morceaux turquoise qui brillent dans le noir
 
 

Commenter cet article

Cédric 11/03/2017 18:18

Vous le savez, je ne peux pas venir tous les jours, j'ai des objectifs.

(de toute façon je n'ai pas l'attestation pour venir tous les jours sur votre blog)

Julien Lepers 13/03/2017 12:57

Oh oui Fernand ! Excellent ! Quatre à la suite !

Fernand Chocapic 13/03/2017 12:56

Monique de la Bruchollerie ?

Cédric 13/03/2017 11:47

Née le 20 avril 1915 à Paris de Victor Yver de La Bruchollerie, dans une famille de musiciens qui comptait déjà Boieldieu et Messager, Monique de La Bruchollerie, entre à onze ans, au Conservatoire National de Musique et de danse de Paris en 1926 en classe de solfège, puis en piano dans la classe d’Isidore Philipp d’où elle sortira avec un premier prix en 1931.

Elle est évoquée dans le 274e des 480 souvenirs cités par Georges Perec dans Je me souviens.

catherine 12/03/2017 10:22

Cédric, pourriez-vous m'arranger un rendez-vous avec Wicky, votre amie pédiatre ? J'ai deux mots à lui dire à propos de Monique de la Bruchollerie qui a fichu le souk dans le blog de Fernand, au prétexte qu'elle joue bien du piano.

Fernand Chocapic 11/03/2017 19:48

Je sais que tous les jours à 18h10, il ne faut pas vous déranger.

Aukazou 11/03/2017 11:55

C'est la cartographie d'un roman de Modiano ?

Fernand Chocapic 11/03/2017 12:09

Vous me prenez pour un faussaire ? Il n'y a que la première phrase qui est de Modiano. Les deux autres sont de moi.