Orgueil et préjugés

Publié le par Fernand Chocapic

Comme je n'avais pas envie d'une femme si fréquemment, j'achetai un hamburger et une orangeade au coin de la rue. Ceint par un rang sauvage de fougère et de fleur, je choisis un banc isolé du babel des oiseaux pour lire un roman. Une femme m'interrompit de ses collants de running. Je lui répondis avec la discipline glacée du coeur, exactement comme un flocon de neige. Tandis qu'elle faisait ses étirements, je fis de mon mieux pour garder chaque sentiment à l'intérieur de sa frontière, caché derrière une barricade de barbe que la plus loquace des insurgées ne saurait rompre, ni par la menace ni par l'amour non plus
 
 

Commenter cet article

catherine 14/03/2017 11:43

Indomptable, intelligente, instruite, sans pitié sur les mœurs de les petits arrangement de son époque, tenant la dragée haute à Fernand Darcy, je crois qu'on la tient notre Elizabeth Benett d'aujourd'hui !

Fernand Chocapic 14/03/2017 16:50

Vous perdez un point de confiance sur votre clavier européen. Vous pouvez vous pourvoir en cassation ou le déduire de vos impôts.

Fernand Chocapic 14/03/2017 16:45

Mettez-lui un pyjama en pilou et elle deviendra notre nouvelle Bridget Jones !

catherine 14/03/2017 11:44

"et" les petits arrangements
pas "de" les petits arrangements

catherine 13/03/2017 16:01

Votre barricade de barbe me fait penser aux "Barricades mystérieuses" ? Pensez-vous qu'elle ait pu jouer ça, M. de la B. ?
https://youtu.be/1lvBZhXEJXY
Quand j'entends cela, j'aime tout le monde.

catherine 13/03/2017 18:32

Je vais mettre tout mon sérieux et ma concentration désormais. Je n'ai pas envie de me retrouver éliminée au 2ème tour.

Fernand Chocapic 13/03/2017 17:13

Vous avez vraisemblablement fait une multiplication des éléments décoratifs par un retour inopiné du chariot. Vous perdez un point de confiance sur votre clavier européen.

catherine 13/03/2017 16:03

Aïe, qu'est-ce qui se passe ?

catherine 13/03/2017 16:00

Votre flocon de neige et la "discipline glacée du coeur" me font penser à un rêve que j'ai fait lorsque j'avait une vingtaine d'années. (Tant pis pour les interprétations possibles).
Il neige sur la Cathédrale de Chartres. Les flocons rebondissent et il se construit juste à côté une parfaite réplique de la cathédrale, tout en glace.
C'est très beau. Cela s'appelle un "suivi de neige".

Fernand Chocapic 13/03/2017 18:46

Vous n'aurez pas besoin de devenir rousse. Je suis votre cousin Fernand (en plus de votre cousin Germain). Vous pouvez rester brune si vous le souhaitez ou tenter un blond vénitien en prévision d'une sortie à la plage (à Chartres donc).

catherine 13/03/2017 18:29

C'est exactement la réplique à laquelle je pensais en lisant la 3ème ligne, et que j'allais vous adresser illico en commentaire, avant de la lire dans votre 2ème paragraphe ! Si après ça on n'est pas cousins de la 7ème génération, je bien devenir rousse !

Fernand Chocapic 13/03/2017 17:24

Un suivi de neige. C'est tellement beau comme concept que je suis surpris que ça n'existe pas. Si je suis coincé à Chartres le jour de la marmotte, je ferai en sorte de réaliser votre rêve : Une cathédrale miniature sculptée dans la glace !

- Non mais moi je voyais plutôt une réplique en taille réelle avec les flocons qui rebondissent
- M'enfin ! Comment voulez-vous que je fasse ?

catherine 13/03/2017 15:53

Votre barricade de barbe me fait penser aux "Barricades mystérieuses" ? Pensez-vous qu'elle ait pu jouer ça, M. de la B. ?
https://youtu.be/1lvBZhXEJXY
Quand j'entends cela, j'aime tout le monde.

Fernand Chocapic 13/03/2017 17:03

Je pense que M. de la B. aurait pu jouer les "barricades mystérieuses" au banjo assise sur un cheval.
https://www.youtube.com/watch?v=9v1_5dT5TqE

Aukazou 13/03/2017 13:50

J'ai failli oublier le principal : j'adore ce texte. Nettement plus que celui d'Austen.

Fernand Chocapic 13/03/2017 15:31

Des grincheux diront que mon texte est beaucoup moins long que celui de Jane Austen. On peut leur répondre que ça va d'autant plus vite à lire. On peut également leur répondre que mon texte est au passé simple (à mon échelle, c'est déjà toute une aventure).

Aukazou 13/03/2017 13:13

Sans vouloir monter sur mes grands cheveux, ni prendre un air supérieur, vous remarquerez que je corrige sans distinction de classe ;-)

Fernand Chocapic 13/03/2017 15:25

Nous appartenons à la même élite distinguée. Jamais de vexations. Que des encouragements.