Dans le cadre de la poésie en mouvement

Publié le par Fernand Chocapic

Je pensais avoir trouvé une bonne combine en m'introduisant dans sa chambre à la faveur d'une effraction mais je me rends compte que ses chemises d'ordinaire si pleines de matériel sont toutes plates dans son armoire. Quant à ses culottes, c'est comme si on leur avait coupé l'eau chaude
 
 

Commenter cet article

Aukazou 28/02/2017 21:43

Oui, mais en même temps ce sont les vestiges qui reconstituent l'homme, ou la femme. Demandez aux archéologues ! Et puis sait-on jamais, continuez votre enquête de terrain, vous aurez peut-être une subvention. .;-)

Fernand Chocapic 01/03/2017 13:05

Un archéologue qui fait des fouilles en slip, moi j'évite de le déranger.