Suite équestre

Publié le par Fernand Chocapic

Je t'aime plus qu'un canard peut nager, et quand je suis assis sur ta chaise et que je contemple tes aïeux, j'ai de la buée sur mes verres. Je ne pense pas que ce soit un hasard. Quand tu me sers le thé, je me perds dans ton orangerie comme un marin de papier, et quand tu grimpes sur mes verres, j'ai de la buée sur ma chaise. Je ne pense pas que ce soit un hasard
 
 

Commenter cet article

Aukazou 16/03/2017 23:59

J'ai "connu" un Elso dont les aïeux viennent à la fois du Pérou, de la Golconde et des Indes. Etonnant comme géographie, non ?

Bon, je retourne faire de la Mayo avec Elton, c'est pas que cela m'enchante mais c'est ma cuisine interne.

Fernand Chocapic 17/03/2017 13:36

Il y a des tas de gens qui viennent de la Golconde. Et le plus fort, c'est qu'ils ont le droit de vote !