Les interactions fortes et électromagnétiques

Publié le par Fernand Chocapic

Quand on rencontre un femme pour la première fois, on est confondu par son étrangeté. On ne sait pas quoi lui dire. On se pèle une mandarine. Et puis elle se penche à la fenêtre et les épices nous montent au nez. Elle a des volants, des boutons, des épines et des côtes. On est bluffé. On la trouve authentique, sincère, excellente
 
 

Commenter cet article

Aukazou 09/02/2017 23:23

Moi j'ai rencontré, pour la seconde fois, quelqu'un avec qui j'avais déjà fait connaissance et qui, par la suite, a déclaré ne pas me connaître. Ainsi, la seconde fois que je l'ai croisé, j'ai fait semblant de ne pas le reconnaître.Ce qui ne facilite ni le contact, ni la conversation, ce qui est fait exprès ! Chacun sa merde !

Fernand Chocapic 10/02/2017 13:27

Vous revivez sans arrêt la magie de la première rencontre (c'est tout de même plus beau que "chacun sa merde").