L'aube de l'idiot avec le poisson-chat

Publié le par Fernand Chocapic

Moi qui ne suis pas né ici, j'ai vu la France trop délicieuse et trop étrange et je suis tombé sur la lande en une centaine de prismes silencieux. Il a fallu qu'on me recolle. "Trouvez-moi un slip à ma taille" les défiais-je en me réveillant de mon coma, persuadé d'avoir fait sauter le néon avec ma queue (aidé par le vent)
 
 

Commenter cet article