Un ragoût de la jungle

Publié le par Fernand Chocapic

Lorsqu'on se retrouve en groupe dans la nature, il n'y a pas de cantine à trois euros. Il faut trouver sa nourriture soi-même. Et ça peut prendre des heures. Le principe de base, c'est que les batteurs et les quilleurs ne se rencontrent jamais. Quand les uns vont à la chauve-souris, les autres se retrouvent avec les renards et les delphiniums dans d'autres zones du jardin. L'ennui, c'est qu'on ne trouve pas grand chose à se mettre sous la dent. À peine une morille, deux cerises, trois asperges. Les arbres ne donnent pas de fruits (si ce n'est le kaki). Il n'y a pas vraiment de gibier. Tout ce qu'on entend c'est l'éléphant mais personne ne peut l'attraper à cause de ses grandes oreilles caduques qui lui tombent sur les yeux
 
 

Commenter cet article

catherine 06/03/2017 18:36

Emile Ajar, j'aime bien me souvenir d'une histoire à son sujet.
J'avais un petit garçon charmant, François, de quatre ou cinq ans, que j'avais emmené chez une amie, ce genre de personne qui vous appelle quand c'est votre anniversaire, ou qui joue dans un roman d'Emmanuel Bove, ou qui connaît Boeuf.
Nous avions parlé d'un livre que je venais de finir, « la vie devant soi ». J'avais répété plusieurs fois le titre, « la vie devant soi », alors que François jouait non loin de là.
Sur le chemin du retour, il m'avait demandé « maman, tu pourras me lire le livre de ma vie ? ». Comme je ne voyais pas vraiment ce qu'il voulait dire, il rajouta « mais si, le livre de ma vie, la vie de François !».
Les prénoms n'ont pas été changés car avec « Bertrand » l'histoire est quasi incompréhensible.

Fernand Chocapic 08/03/2017 20:23

J'espère qu'on peut parler de Bernard Marmite. Je ne voudrais vexer personne. Imaginez que l'on se prenne une double dose d'Emmanuel Kant. On serait obligés de se faire une infusion.

catherine 08/03/2017 18:47

Du moment que vous ne l'inscrivez pas à l'école-usine de retraitement du commentaire tenue par des censeurs zélés, tout va bien Fernand, et Bernard Marmite c'est plutôt pas mal rigolo finalement par les temps qui courent.

Fernand Chocapic 07/03/2017 14:11

Je reconnais que mon neveu ne s'est pas trop foulé avec sa blague mais il faut comprendre que je suis son éducation d'assez loin. Si je le voyais plus souvent, je pourrais lui conseiller les bonnes lectures, et le former pour qu'un jour il prenne ma succession. Hélas, ses parents l'ont inscrit au judo. Et ses deux soeurs font de la danse. Comment voulez-vous que ces enfants développent la timidité et les grandes oreilles indispensables à toute entreprise sérieuse d'écriture ?

catherine 07/03/2017 11:02

Vous vous mélangez les pinceaux Fernand. La marmite c'est dans l'histoire des trois petits cochons. Désolée, mais mon histoire, elle est plus touchante que la vôtre, et elle est vraie.

Fernand Chocapic 06/03/2017 20:31

Vous n'avez pas le monopole de la blague par un garçon de cinq ans. "Monsieur et Madame Marmite ont un fils. Comment s'appelle-t-il ?" m'a demandé mon neveu. Bernard. Bernard Marmite.

Aukazou 04/03/2017 21:26

Si j'ai bien compris, votre éléphant a des oreilles aux yeux, il ne peut ni voir ni entendre. Vous ,ne trouvez pas cela carrément biblique, voire védique ? ;-)

Fernand Chocapic 04/03/2017 22:04

Il a de grandes oreilles, comme moi quand j'étais au collège. Il y a une fille qui m'appelait Vénus. J'étais très flatté au début, et puis j'ai compris que c'était à cause de mes oreilles. Sauf que Monsieur Spock ne vient pas de Vénus. Rétrospectivement, j'ai honte pour elle d'avoir cru que Monsieur Spock venait de Vénus.

Aukazou 04/03/2017 21:01

"Je vous parle de Romain Gary (crédibilité) et vous, vous me parlez des Delajungle (dessin animé). Comment voulez-vous que notre tandem fonctionne ?"
_________________________________

Vous vous revendiquez de Romain Gary et vous ne croyez pas aux causes désespérées ?
Vous êtes sûr que ce n'est pas les pieds nickelés que vous êtes en train de lire ? ;-)

Moi je regarde peut-être les Delajungle, mais au moins je sais qu'il y a quelque part, dans la galaxie, un astéroïde qui porte mon nom. Ben ça change la donne ! ;-)

Fernand Chocapic 04/03/2017 21:53

Je me revendique moyennement de Romain Gary. Je me suis souvenu qu'il y avait des éléphants dans son livre mais il ne m'a pas marqué plus que ça. Je préfère Émile Ajar. C'est plus drôle. Pas aussi drôle toutefois que les pieds nickelés. Pas aussi drôle que de vous imaginer sur votre balcon en train de scruter le ciel à la recherche d'un astéroïde auquel vous pourriez donner votre nom.

Aukazou 04/03/2017 15:12

Moi aussi, j'aime bien les "Delajungle", surtout la saison 3.

Aukazou 05/03/2017 00:02

"Pas aussi drôle que de vous imaginer sur votre balcon en train de scruter le ciel à la recherche d'un astéroïde auquel vous pourriez donner votre nom."
_________________________________
Il existe vraiment un astéroïde, de la ceinture principale d'astéroïdes, qui porte mon nom de famille. Ce n'est pas de mon fait, cela va de soi, mais de celui d'un astronome homonyme, mort l'an dernier.

Fernand Chocapic 04/03/2017 16:57

Je vous parle de Romain Gary (crédibilité) et vous, vous me parlez des Delajungle (dessin animé). Comment voulez-vous que notre tandem fonctionne ?

Aukazou 04/03/2017 14:18

"ses grandes oreilles caduques"
;-)

Fernand Chocapic 04/03/2017 16:54

Ce texte, c'est un peu mes "racines du ciel" à moi. En tout cas, il y a un éléphant.