Vivre au hameau

Publié le par Fernand Chocapic

Qu'est-ce que la vie lorsqu'elle est dépouillée de son déguisement ? C'est de la bonne lumière et des sourires. Et des jeux sans se toucher. C'est un tabouret de piano (il y a des femmes qu'il faut aller reconquérir par tous les moyens). C'est une longue balustrade qu'une danseuse astique à la cire d'abeille. Moi je pose le lambris. Bientôt, tout le monde voudra connaître le bricoleur qui a travaillé dans cette maison
 
 

Commenter cet article