Bistro

Publié le par Fernand Chocapic

Il y a du monde en terrasse, de vieilles têtes et de nouvelles jambes, des pigeons prospères et des prostituées redoutables. Chacun y va de son apéritif. La pharmacienne dit que c'est l'été. Je lui montre mon porte-monnaie. Je n'ose pas faire davantage car j'ai déjà le feu aux oreilles d'avoir sorti ma bourse en plein soleil
 
 

Commenter cet article