Comme en pays de fées

Publié le par Fernand Chocapic

Elle s'assied dans le lit, attache ses cheveux avec une barrette et marche droit jusqu'au rideau du lavabo, la fesse basse et les pieds globuleux. Elle chevauche le bidet, étonnée d'avoir tenu si longtemps, puis elle se rince l'entrejambe, d'où mon incapacité à décrire la couleur de ses yeux. Ce n'est ni malice ni déloyauté, juste une façon un peu draconienne de reluquer sa frangine
 
 

Commenter cet article