Un thé chez Edward et Maman

Publié le par Fernand Chocapic

J'arrive pile au moment où les cordons se dénouent. Je réquisitionne tout le sucre et comme on s'en étonne, je sors un certificat comme quoi la soirée est chaste et que la prise est légale. Le crépuscule au miel s'allonge. On se retrouve sur l'aile de la véranda, à quatre pieds de la table basse. Une sonde de chat arrive et hurle à nos oreilles. Je vote dans mon trou pour le premier candidat qui se présente. Elle fait paillasson et remporte la mise
 
 

Commenter cet article