L'érotique est une ressource au sein de chacun de nous

Publié le par Fernand Chocapic

La scène se passe avec de vrais gens, dans une vraie maison remplie de grandes personnes découpées dans des magazines. Il y a une entrée sur la gauche et une entrée sur la droite qui donnent sur la même pièce. Au centre, il y a un gâteau et toutes les femmes, de tous les points de la ville, viennent composer un énorme choeur familial. Je ploie sous le poids des confidences. Quelqu'un sort les verres à pied. Tout le monde trinque à la santé de ma cousine. Certains me reprochent de ne pas avoir autant de poitrine. On me fait boire du champagne dans une chaussure (les familles ont des traditions érotiques qui ne se discutent pas)
 
 

Commenter cet article

catherine 29/04/2017 15:58

Mieux vaut boire du champagne dans une chaussure, qu'un lait grenadine dans une sandale, sauf si on ne supporte pas le Merlot auquel cas une tong peut faire l'affaire.

Fernand Chocapic 29/04/2017 19:03

Le champagne me fait mal à la tête. Par contre, je supporte très bien le Merlot. Mon plus grand souvenir du service militaire, c'est une soirée vétérinaire où j'avais bu un cubi de Merlot à deux avec Bastien. Nous étions très joyeux, pas du tout malades. Quel dommage donc que les étudiantes aient eu leurs partiels le lendemain. Il n'y avait personne à la fête et de misère, nous rentrâmes nous coucher.