La préhistoire

Publié le par Fernand Chocapic

Mon propre corps en est témoin, je suis né d'une averse de lait sous une chemise de nuit
Je suis né d'un oreiller en plumes, d'un saule pleureur, d'une boulimie de fraises
Je suis né d'une culotte dans l'évier, d'un coquillage dans la mer, de seins tombant sur l'estomac
Je suis né dans une maison vide, entre un escalier cassé et des bacs de mauvaise herbe
Je suis né en pleine préhistoire, les tétons en travers de mon nez
Encore aujourd'hui, je peux très bien imaginer des dinosaures qui portent des soutien-gorges
Les dinosaures ne me font pas mal aux yeux
Je ne suis pas encore très vieux
 
 

Commenter cet article

catherine 01/05/2017 16:38

Un enfant que je connais disait la "vraie histoire"quand il était tout petit, au lieu de la "préhistoire".

Fernand Chocapic 02/05/2017 14:47

L'après histoire, c'est le dodo. Et je coupe internet.

catherine 02/05/2017 10:14

Ils se demandent tous ce que va être l'après histoire.

Fernand Chocapic 01/05/2017 18:39

La vraie histoire est de plus en plus difficile à enseigner. Les jeunes ne veulent plus la croiver.