Dans le feu de l'action

Publié le par Fernand Chocapic

Les hirondelles ont niché dans les sacoches des garçons, se sont enfilé le mollet et la cuisse dans le blouson d'un animal. Il y a un trop plein de rusticité dans l'air. Je tire la sonnette d'alarme. C'est la panique à bord. Les couples se mélangent dans les couloirs avec les fans de The Cure. J'en attrape une par le bras. Au pire, on est en mouvement, et au mieux, ne parvenant pas à atteindre un absolu, on se retrouve chez moi, toujours plus près de nos corps, sans pour autant rester immobiles
 
 

Commenter cet article