Les filles des kiosques et les femmes actuelles

Publié le par Fernand Chocapic

Elles ont débarqué un soir sur les rives de ma chambre, dans des coques vides de briquet. Plus elles approchaient, plus la flamme du fourneau se mettait à pulser. J'entendais des rires et des bracelets. Très vite, je me suis aperçu qu'elles avaient toutes une splendeur de corps de femme. Quand elles se sont finalement trouvées devant moi, j'ai essayé de bouger mais l'esprit occulte (que je n'avais pourtant pas invité) m'a annulé le physique de manière très angoissante, éclaboussant tout ce que j'avais d'expédients à travers les pierres chaudes du lit
 
 

Commenter cet article