Tout le monde devrait maintenant rentrer à la maison

Publié le par Fernand Chocapic

Un jour, au milieu d'un hameau, j'ai vu passer une fille dans une Peugeot couleur forêt. Qu'on vienne me dire que ce n'est pas vrai. Dans le pays où tout est oublié, où personne ne se souvient de rien, on s'en souvient. Sur la place du village, on se passionne de vin pour cette histoire. On parle même d'un cheval, et de comment elle a donné son sac de poires à un perroquet
 
 

Commenter cet article

Aukazou 02/06/2017 15:17

Et puis tout de même, n’oublions pas le summum du déchiquetage sauvage, à pleine mâchoire, d’un pauvre texte bien innocent, quelques pensées somme toute, déposées là sur votre blog, et qui m’ont valu une curée d’une violence d’autant plus insigne que parfaitement gratuite. Comme ça, pour rien. Mots que vous m’avez renvoyés déformés, affublés d’adjectifs dégradants : « vos néons dégueulasses », « votre horloge détraquée ». Et qui m’ont définitivement renseigné sur le mépris dans lequel vous me tenez.
Après cela, comment voulez-vous qu’on lise vos désherbages si ce n’est comme destructeurs et vos coupes de cheveux comme un ciseau des Parques.

Que j’en aie eu un profond chagrin, un gros chagrin d’enfant avec des vraies larmes, un de ceux qui remontent loin, bien loin dans l’enfance ne vous affectera pas (et nul ne vous le demande, surtout pas moi) mais je ne laisserai plus jamais personne me faire du mal.

Fernand Chocapic 02/06/2017 15:34

Arrêtez de vous faire passer pour la victime. Vous assassinez tout le monde un peu partout et après vous nous montez un chapiteau parce qu'il y a eu un malheureux trait d'ironie sur un de vos textes. Il n'y a qu'à se souvenir de tout ce que vous avez écrit sur Célestine. C'était absolument méchant et totalement gratuit. D'ailleurs, on m'a reproché de ne pas vous avoir censuré à cette occasion. J'ai toujours été très gentil avec vous, au risque de me fâcher avec la Terre entière. Je ne gagne rien à ce petit jeu. Il faut donc bien croire que quelque part, je vous aime bien. Vous êtes une originale.

Aukazou 02/06/2017 14:37

Quant à vos « Eric Chevillard par ci, Eric Chevillard par là », je ne suis pas certaine que la publicité soit fameuse. Vous donnez l’impression de traîner un « doudou » sale dans les allées d’un supermarché discount, voire de brandir votre Chevillard comme on brandirait une gousse d’aïl, un crucifix, un répulsif à l’usage des indésirables. Au point que si j’ai besoin un jour d’insecticide ou de mort aux rats, j’hésiterai entre franchir la porte du quincailler et celle des éditions de Minuit.

S’il s’agit en réalité de nous vendre un produit (outre qu’il se vend déjà très bien tout seul) rassurez-vous, mon ENT fait déjà très bien le boulot. A défaut de me proposer la lecture en ligne de ses livres, elle me propose la lecture de tous les ouvrages de ceux qui ont écrit sur lui. Alors, naturellement, ça force à l’achat. En revanche, Europresse, me permet d’accéder gratuitement au « feuilleton » du Monde que je ne me prive pas de suivre. Voyez, même l’indésirable Josette, la lie du lectorat du précieux écrivain, qu’on aime chasser à coups de pied, n’en continuera pas moins à acheter ses bouquins et, parfois, ceux qu’il recommande à la lecture.

Fernand Chocapic 08/06/2017 20:24

C'est vrai que pour l'instant, les médias ne parlent pas du tout de l'affaire Cédric Macron.

Cédric 05/06/2017 20:40

Moi, je m'appelle Cédric Macron, je n'en fais pas toute une affaire.

Fernand Chocapic 05/06/2017 15:17

Si je m'appelais Jean-Luc Mélenchon, je changerais immédiatement de nom pour ne pas qu'on me confonde avec Jean-Luc Mélenchon. En fait, je demanderais à m'appeler Emmanuel Macron. J'ai déjà l'âge du président (je n'ai pas dit celui du capitaine) alors ça ne me changerait pas beaucoup.

Cédric 05/06/2017 11:59

Je m'en doutais depuis longtemps mais maintenant c'est clair : Fernand Chocapic s'appelle en réalité Jean-Luc Mélenchon !

Avouez, vous voulez tous nous dégager...

Fernand Chocapic 02/06/2017 15:27

Le but n'est pas de faire de la publicité à Chevillard, le but est de le remplacer. Pour l'instant, je suis le favori mais je n'oublie pas ce qui est arrivé à Alain Juppé, le meilleur d'entre nous.

Aukazou 02/06/2017 13:57

Son style est-il suffisamment millimétré à votre goût ?
________________________

Oui, je l'ai toujours dit. Sauf qu'elle monte sur ses grands chevaux et pense qu'on vous lèse de la reconnaissance qu'on doit à votre talent et à votre humour. J'imagine qu'il s'agit là d'une forme de loyauté à votre endroit. Ce que je peux comprendre, j'ai aussi un côté "chevalier blanc", ou disons "dragon blanc" lorsqu'on s'en prend aux gens que j'apprécie.
Il se peut, néanmoins, que Catherine appartienne aux personnages de votre one-man show. En ce cas, je vous recommande d'enfiler plus souvent son costume car il vous inspire.


Enfin, j'ignore si Cedric est le génie que vous dites mais le fait est qu'il ne supporte pas d'être pris en défaut et vous le fait savoir à coup de CNTRL (sa Bible ! ;-). Et si le CNTRL se montre impuissant à lui donner raison, il s’en sortira d’une pirouette, artifice destiné à retourner un argument spécieux en défaut d’entendement, le vôtre, jamais le sien, cela va de soi ! Il se targuera, sans complexe, de vous laisser le dernier mot (pure tartufferie). Pour autant, il lui insupportera qu’un blogueur vienne soutenir vos arguments et vous en félicite – « mais comment donc ! se peut-il qu’on reconnaisse à Aukazou, ce pauvre chicon, une forme d’existence autre que purement végétative ? » alors surgira la cavalerie dans le cadre d’un démontage en règle, sur un air de javanaise, histoire de vous la faire à l’envers. Pour une « Josette », c’est beaucoup d’intérêt …

Je reconnais néanmoins à Cédric, un certain nombre de formules heureuses, de vraies trouvailles et une capacité à rebondir sur l’intervention des uns et des autres pour y trouver sa source d’inspiration du jour (à croire que josette ou gaston ont leur utilité …).

Je n’oublie pas pour autant l’arrogance maltraitante destinée à m’ôter toute forme d’intelligence, pour ne pas dire toute dignité, qui, tour à tour, vous motive l’un et l’autre à me prendre pour cible ou à montrer à quel point on peut se permettre de me violenter, me chasser à coups de pieds, m’abaisser jusque dans mon intimité. Le qualificatif de « chaudière » repris par un médiocre scribouillard, sur un autre blog, parce qu’il l’avait lu chez vous, en témoigne. « Les cons ça ose tout » sauf le talent. Dommage.

Je n’oublie pas les accusations récurrentes de méchanceté, de la part de Cédric à mon endroit et autres inepties de celui prétend ne pas s’intéresser à la vie des autres, summum de l’altruisme, j’imagine ! Je n’oublie pas non plus le « si vous saviez ce que je m’en fous de votre blog. Je suis salaud, hein ! ». En effet ! Pourquoi prendre le risque d’y apprendre, parfois (pas toujours, je vous l’accorde) des choses intéressantes sur la théorie des organisations et son influence, réciproque, sur la norme. Oui, pourquoi ? L’entreprise tient si peu de place dans la société qu’on peine à comprendre pourquoi tous les regards et toutes les attentes sont tournés vers elle. Mais là encore, je suppose que vous êtes plus docte que moi. Pourquoi s’intéresser à ce que je pourrais vous apprendre en matière de législation sur le handicap quand une blogueuse (présente sur la blogroll de Cédric ? c’est dire s’il est crédible) nous révèle à quel point son militantisme (qui se résume à être allé accueillir une invalide sur un quai de gare) participe à changer le regard qu’on porte sur la question. Ce n’est pas comme si moi, je participais vraiment, à interroger le corpus juridique et ses applications. Bien non ! ;-) Mais, évidemment, c’est plus sinistre, plus austère, moins « girly » . Que voulez-vous, il va de soi qu’une taupe qui joue « mélodie en sous-sol » en creusant bien loin et bien profond avec ses petites pattes, va moins loin qu’une nymphomane assise sur un cul satisfait ! ;-)

Allez, Josette vous salue.

Aukazou 03/06/2017 20:15

C’est pas faux ! D’ailleurs, je suis allée rendre visite au blog du dragon d’eau. Si quelqu’un, un jour, avait la bonne idée d’éditer ses textes, avec de belles illustrations, le monde en serait plus beau et j’y verrai de la justice !

Sinon, je vous verrais bien sous un palmier à colorier avec Catherine, pourquoi non ?

Fernand Chocapic 03/06/2017 17:06

Je nous ai vus sous un palmier à colorier mais je me suis dit que ça allait probablement énerver Aukazou qui n'aime colorier que les dragons. Il faut que je jongle avec les sensibilités sur ce blog, et ce n'est pas évident. Je n'imagine même pas le casse-tête si j'avais trois commentateurs !

catherine 03/06/2017 10:41

Ben si quand même ! Vous semblez oublier un peu facilement que vous êtes mon cousin d'une île à colorier ! Et sous prétexte qu'Aukazou est prioritaire, vous n'avez pas répondu à mon commentaire de 10:38.
Ah, il faut avoir bon caractère, je vous le dis !

Fernand Chocapic 02/06/2017 15:24

Je ne suis pas Catherine. Je ne suis pas Cédric. Je suis un peu Eric Chevillard, mais pas totalement non plus. Je ne suis pas un spécialiste des chaudières (sic) ni aucune des blogueuses présentes sur le blog roll de Cédric. Qui suis-je ?

Aukazou 02/06/2017 10:43

Tu m'étonnes, Josette !
____________________

Eh non voyez-vous, c'est Brigitte ! Et le plus drôle c'est que je vous autorise à vous en moquer autant que vous voudrez et même je vous en remercierais. J'avoue que c'est un prénom grotesque.

Fernand Chocapic 02/06/2017 15:17

Pourquoi voulez-vous que je me moque des Brigitte ? Elles sont toutes excellentes.

Cédric 01/06/2017 19:31

Je ne crois pas que ce que vous dites soit vrai. Nous savons tous que vous vous appelez Serge.

Fernand Chocapic 02/06/2017 15:17

"Tous les hommes s'appellent Cédric", c'est du Jean-Luc Godard ou je ne m'y connais pas.

Cédric 02/06/2017 13:11

Tous les hommes s'appellent Cédric dans la famille. Par contre, on a tous un nom de famille différent.

Fernand Chocapic 02/06/2017 08:47

Tu m'étonnes, Josette !

Aukazou 01/06/2017 22:32

Moi je n'ai que deux prénoms, mais je n'avoue jamais le deuxième parce qu'on se moque ! ;-)

Fernand Chocapic 01/06/2017 21:36

Serge, c'est mon deuxième prénom. C'est assez étrange, cette coutume de donner trois prénoms, mais ce qui est encore plus étrange, c'est que vos trois prénoms sont Cédric Cédric Cédric - probablement un hommage à vos trois oncles Cédric.

Aukazou 01/06/2017 14:36

En fait, moi j'aime bien les aventures de Catherine et Fernand. Ca fait partie de mes plaisirs.

Aukazou 01/06/2017 14:24

Désherber l'allée d'un inconnu est un rêve modeste et fou ! Une promesse généreuse qu'on ne tiendra pas, la plupart du temps. Et une assez bonne façon de perdre son temps.
__________________________________

C'est du green-washing, quoi !

Fernand Chocapic 03/06/2017 17:02

C'est un cycle. Après les allées, il y a les haies et alors là, laissez-moi vous dire que vous retomberez en plein perfectionnisme professionnel, puis ce sera la chute banale de l'escabeau et vous vous reconvertirez une nouvelle fois dans l'affectionnisme pour les petits chiens, puis le confectionnisme de petite chaussons pour les petits chiens.

catherine 02/06/2017 10:38

Au début j'ai voulu être perfectionniste professionnelle, puis après une chute banale, j'ai dû réviser mes ambitions à la baisse et je me suis reconvertie un temps dans l'affectionnisme, puis le confectionnisme pour finir par une sorte de défectionnisme sinistre et cafardeux contre lequel je lutte en désherbant les allées.

Fernand Chocapic 02/06/2017 08:55

Sachant en plus que pour la poésie, il faut compter le nombre de pieds auquel vous ajoutez le nombre de grenouilles, ce qui je pense nous place nettement au-dessus de Chevillard.

Fernand Chocapic 02/06/2017 08:52

Son style est-il suffisamment millimétré à votre goût ?

Aukazou 01/06/2017 22:30

C'est une perfectionniste, Catherine ! ;-)

Fernand Chocapic 01/06/2017 21:43

Si en plus elle leur fait la lessive, alors là ça va trop loin.

Aukazou 01/06/2017 14:21

"Je suis allée randonner dans le Val de Saire."
___________________________

Ca doit être joli le Cotentin. M'enfin, la Picardie c'est plus mieux. Y a pas de z'ours mais y a des phoques, des morses, des oiseaux en veux-tu, en voilà, et des moutons et des chevaux et des p'tits trains et des lacs et des marais et des étangs et la mer et les champs et les vallons et parfois, c'est beau à mourir.

Fernand Chocapic 03/06/2017 19:01

Personne n'est allé randonner dans le Val de Saire. Il ne manquerait plus que ça ! Et d'ailleurs, ça n'existe pas. Arrêtez d'inventer !

Aukazou 31/05/2017 12:05

Que se passe-t-il ? L'inspiration est réquiemisée ? Vous n'avez rien à dire ou alors Catherine est en vacances, voire vous êtes vous même en vacances ? Le blog est en panne ?

Fernand Chocapic 02/06/2017 08:47

Je ne me sens pas du tout offensé. Cédric est un génie. Pour autant, je n'ai ni le style de Cédric ni celui de Chevillard. Je me fous du style. Moi je parle d'amour (et de passion) et tant pis si cela déplaît.

Aukazou 01/06/2017 22:28

Ou le Bill de Boule, pourquoi pas ? ;-)
N'empêche, Léonard et son disciple, ça a de la gueule ! Encore que je pense qu'il y a plus de chance que vous soyez le Cedric de Cedric que la chevillette de Chevillard. Vous n'avez pas le style assez millimétré. Sans vouloir vous offenser, Ton Altesse !

Fernand Chocapic 01/06/2017 21:44

Et pourquoi je ne serais pas le canard d'Achille Talon tant qu'on y est !

catherine 01/06/2017 19:21

Un choc qui tombe à pic, c'était pour qu'on entende choc-à-pic.
Mais oui, Eric Chevillard est un peu un personnage de Fernand, et vice versa.

Aukazou 01/06/2017 18:31

Un choc qui tombe à pic puisque Fernand est destiné à le remplacer dans la suite des événements.
______________________________

Vous voulez dire que Fernand est un personnage d'Eric Chevillard, un peu comme Léonard et son Basile ?

http://www.bdtheque.com/repupload/G/G_252_2.jpg

Fernand Chocapic 01/06/2017 16:57

Les enfants travaillent leurs liaisons mais ils ont complètement renoncé à leur coupe de cheveux. C'est dommage.

Fernand Chocapic 01/06/2017 16:48

Il a fait une lourde erreur en laissant entendre qu'il formait un apprenti pour le remplacer car maintenant que l'apprenti est là, il aura bien du mal à faire marche arrière.

catherine 01/06/2017 16:08

Fernand est la future cheville ouvrière du blog d'Eric Chevillard, vous connaissez la suite, tirez la bobinette et le chevillard cherra. Un choc qui tombe à pic puisque Fernand est destiné à le remplacer dans la suite des événements.

Aukazou 01/06/2017 14:30

Catherine est en vacances.
-------------------------------------------------
Mais que cherchez-vous à me dire, à la fin, avec vos Chevillard par ci, Chevillard par là ?

Aukazou 01/06/2017 14:13

"C'est encore à la limite du supportable pour des insatiables comme nous."
______________________________________

C'est pas ça, c'est juste que sa présence m'aide à travailler. Sa présence ou la vôtre d'ailleurs, peu importe. Ca m'rassure ! ;-)

catherine 01/06/2017 10:36

Désherber l'allée d'un inconnu est un rêve modeste et fou ! Une promesse généreuse qu'on ne tiendra pas, la plupart du temps. Et une assez bonne façon de perdre son temps.
Les désherbeurs d'allées dallées restent la catégorie la plus prisée des inconnus.
On les reconnaît en général à la grosseur de leurs chaussures.
Les petits enfants de moins de trois ans disent : "oh ! un z'ours !" car leurs parents leur apprennent les liaisons très tôt pour qu'ils jouent plus tard dans les films d'Eugène Green (c'est-à-dire couleur forêt).

Fernand Chocapic 01/06/2017 10:24

Et en redescendant de la montagne, comme à votre habitude, vous avez désherbé une allée. J'imagine la tête de cette famille qui rentre de vacances : "Papa, regarde ... Quelqu'un a fait l'allée ! On dirait que c'était un ours. Ou peut-être un géant. En tout cas, il portait de grosses chaussures".

catherine 01/06/2017 10:06

C'est vrai, je ne pars jamais en vacances, je ne sais pas voyager. Il m'arrive juste d'aller dans des endroits. Et des envers le plus souvent.

catherine 01/06/2017 10:01

Ah bonjour Fernand. Je suis allée randonner dans le Val de Saire. Il faut des grosses chaussures et un sac à dos, sinon on passe pour des rigolos. Du haut de la colline, si vous ne voyez pas une mer d'huile et un damier de petits champs de toutes les couleurs forêt, c'est que vous vous êtes trompés de chemin.

Fernand Chocapic 01/06/2017 09:59

C'est Aukazou qui a été mauvaise langue. Moi je savais bien que vous n'étiez pas en vacances.

catherine 01/06/2017 09:54

Vous croyez qu'il nous fait le coup de la panne ?
Ou alors il est tombé amoureux d'Izïa, ou il écoute des requiem couleur forêt.
En même temps, ça ne fait que 2 jours de disparition totale. C'est encore à la limite du supportable pour des insatiables comme nous.

Fernand Chocapic 01/06/2017 09:46

Je vous rassure, vous n'êtes pas la seule à vous demander comment Chevillard peut continuer à publier sur son blog comme si de rien n'était alors que de toute évidence, Catherine est en vacances.

catherine 29/05/2017 16:57

Les filles dans les bestiaires (avec le cheval et le perroquet) et les garçons dans les babines d'essayage.

Sinon, Gabriel forêt n'est pas vraiment une couleur, mais il a écrit un très joli requiem.

Fernand Chocapic 29/05/2017 19:27

Faut-il porter des chaussettes en cachemire pour écrire un requiem ? Je pose la question car quand je m'installe derrière mon clavier, j'ai une portée de canards.