Le roman noir de mes nuits blanches

Publié le par Fernand Chocapic

À trop regarder la télévision, après, en dormant, ça fait ambiance police et suspense
 
 

Commenter cet article