Les harmonies luxuriantes

Publié le par Fernand Chocapic

La chanteuse à la voix argentée monte sur scène. Elle amène l'intimité au public. Derrière elle, il y a de grosses assiettes qui crachent. Elle commence par une parabole sur l'autosuffisance. Elle enchaîne sur un hymne à la cannelle. Le public est particulièrement fraternel. Il ressent jusqu'à l'odeur de tarte bouillonnante qui imprègne le lobby
 
 

Commenter cet article