Tu as vite fait de choisir entre un piano et une horloge

Publié le par Fernand Chocapic

Astrid est ma marraine de ballet. Nous avons le même instrument. Quand elle se déshabille, c'est comme un violoncelle jouant pour un public de violoncelle. Parfois, je lui dis que j'aimerais la sauter. Elle le prend très bien car c'est quelque chose qu'un professeur de yoga pourrait dire à ses élèves
 
 

Commenter cet article