Ascenseur pour l'échafaud

Publié le par Fernand Chocapic

La nuit dernière, dans mon rêve, j'étais accompagné d'une femme au poil foncé. Elle était vêtue de noir. Son pull-over ajusté donnait l'impression d'une actrice se rendant à l'anniversaire d'un musicien de jazz. Le pull était replié au-dessus d'une large ceinture en argent. Le refus de dissimuler sa taille épaisse était brutal
 
 

Commenter cet article

catherine 13/08/2017 15:29

J'espère que cette femme vêtue et peut-être têtue de noir, n'a jamais eu un deuil au beurre noir.

Fernand Chocapic 15/08/2017 18:42

Quand Aukazou se drape dans sa dignité, vous pouvez être sûre qu'elle l'a eue à -80% dans une solderie.

catherine 15/08/2017 18:07

Le détecteur de vraie politesse * a encore frappé → bilan : un blogueur et une commentatrice taclés, et un jeu de mot en comparution immédiate. Un mois ferme. Un mois pour réfléchir à la perniciosité du truc.
(* Matériel homologué Aukazou, marche aussi pour détecter la vraie intelligence, la vraie drôlerie et la vraie culture dans les blogs).
Toujours excellente au procès d'intention.
Par contre, ce n'est pas parce que vous m'aurez mouchée une fois de plus (et vanté au passage vos multiples qualités : après l'intelligence, la culture, la drôlerie, on a maintenant la vraie politesse, et demain le vrai tact ?), que ça va changer quelque chose au sort de milliers (millions) d'êtres vivants qui tombent sous les coups de brutes. Êtres vivants dont le sort me préoccupe a priori tout autant que vous.
Une chose est sûre en attendant, vous avez la vraie désagréabilité, et un vrai don pour me fiche de mauvaise humeur.

Fernand Chocapic 13/08/2017 22:03

Des épluchures pour la déco ? Combien de fois faudra-t-il que je vous l'explique ? Il s'agit de ma vieille paire de collants du Paris-Dakar. Ah ça, bien sûr, il faut avoir une belle paire de gambettes. Alors là je vous garantis que ça fait de l'effet.

Aukazou 13/08/2017 20:11

Sauf qu'Aukazou n'aurait jamais osé, même pour faire un bon mot, le "deuil au beurre noir". Elle est là, la vraie politesse. Le reste ce sont des épluchures pour la déco.

Fernand Chocapic 13/08/2017 19:30

Je préfère votre façon de faire à celle d'Aukazou qui parle carrément d'un "truc noir dégueulasse". Bonjour l'abus langagier. Et ça mange des chocolats Lanvin !