oh dans l'eau

Publié le par Fernand Chocapic

J'ai déjà plusieurs idées de roman qui sont tombées à l'eau. Il y avait notamment "prostituée pourquoi ?", "le jour où nous sommes allés sur la table basse", "il y a un gars dans le magasin de puces", "descendre dessus" et "la jambe de bois se fissure"
 
 
 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

catherine 04/05/2021 12:50

On dirait que ça dure leur histoire à tous les deux. Ce n'était pas juste pour un soir.

Fernand Chocapic 10/05/2021 09:34

Chaque fois que je croise une nana qui récure des dalles je ne peux pas m'empêcher de lui demander : "Vous êtes une fille Sonderling ?"

catherine 09/05/2021 10:43

Un monastère, est-ce un endroit où se retirent toutes les filles qui ont joué Mona une fois dans leur vie, pour se taire à jamais, et laver les dalles du sol à grande eau ?

Fernand Chocapic 08/05/2021 14:03

On ne pourra pas vous accuser d'être à la retraite dans un monastère.

catherine 07/05/2021 22:53

Je ne savais pas de l'ignorer. J'air malin maintenant !

Fernand Chocapic 07/05/2021 19:23

La poudre de moine c'est Germalyne. Vous chipotez !

catherine 07/05/2021 19:20

Vous m'avez perdue, là.
Mais j'ai découvert l'expression "tirer sa poudre aux moineaux" au lieu d'ajuster ses dalles de Gerflor.

Fernand Chocapic 07/05/2021 19:03

Gerflor, ça sonne un peu comme de la poudre de moine.

catherine 07/05/2021 16:55

Souvent chez les gens on trouve que dalle en Gerflor.

Fernand Chocapic 04/05/2021 13:40

Ce doit être encore une de ces pubs pour les dalles Gerflor.

catherine 17/04/2021 10:17

J'aime assez bien cette illustration, c'est vraiment un truc à dessiner, les étreintes, les embrassades.

Fernand Chocapic 23/04/2021 13:44

Rajoutez un peu de grenouille et je vous prédis un succès ! Vous verrez ! Je le connais, Vincent Delerm.

catherine 23/04/2021 00:31

Ou
"Oh, fait l'Isidore
dans l'eau, une belle
Ophélie z'y dort pas
elle est morte Adèle".

C'est encore un peu plus tiré par les cheveux, car si vous avez vu le tableau, il y a une sacrée chevelure.

Fernand Chocapic 22/04/2021 20:18

Elle s'est inspirée d'un tableau. Si ! Je connais ce tableau, figurez-vous. Pour les besoins du poème elle aurait dû l'appeler Adèle, comme ça elle aurait pu terminer par "Elle est morte, Adèle". Après ça dépend de l'effet que l'on recherche.

catherine 22/04/2021 17:53

Votre titre "Oh dans l'eau" ça me fait penser à un vieux poème de ma soeur qui disait à peu près :
"Oh fait l'idiot
Une belle dans l'eau
....
Ophélie ne dort pas
Elle est morte, idiot."
Il en manque un bout, mais l'idée c'était ça.

Fernand Chocapic 18/04/2021 13:27

Les rimes à la scie dentelle sont très bien ouvragées en général.

catherine 17/04/2021 19:06

Avant, je m'intéressais aux altérations accidentelles, qu'on peut faire rimer aux six dentelles ou bien à la scie dentelle, qui est un genre de scie, pas encore inventé.

Fernand Chocapic 17/04/2021 11:51

Et les accidents de train.

catherine 12/04/2021 12:40

Pouvez-vous nous certifier que cette illustration ne comporte aucun trucage ?

Fernand Chocapic 16/04/2021 12:11

Je n'ai jamais cru à ses discours anticapitalistes. Elle voulait simplement une promotion. Ah le petit masque !

catherine 16/04/2021 08:31

A un moment donné, elle a eu le choix : trouver son miel sur ce blog, admettre sa drôlerie, aimer la loutre et la pipistrelle, trouver le réconfort des mots en dauphin. Mais elle a préféré une promotion, et son cortège d'allergies et de déconvenues, dans une cacophonie de tiroirs qui claquent.

Fernand Chocapic 15/04/2021 12:27

On lui demandait "Pourquoi êtes-vous là ?" Il répondait "Je viens de me faire retoquer à mon bachot". Ha ha ha ! Une que je n'imagine pas être toquée, ni même retoquée, c'est Aukazou. J'ai cru comprendre qu'elle était manager dans un fast-food. Respect !

catherine 15/04/2021 10:18

"Carogne", un mot en dauphin ? Je ne pense pas. C'est à peine si c'est un mot en fissure.
Il risque d'être retoqué par l'Académie.

Fernand Chocapic 14/04/2021 14:32

Elle a beau être une carogne, on me pardonnera de la traiter avec une certaine diligence.

catherine 14/04/2021 09:56

D'ailleurs votre billet sonne mélancolique, avec sa chaîne paradigmatique déclinante, "tombées à l'eau", "basse", "descendre" et ce terrible "fissure".

catherine 14/04/2021 09:50

C'était une façon par l'absurde d'aimer son prochain et nous ne l'avons pas compris !

Fernand Chocapic 13/04/2021 18:37

On ne s'est jamais sentis aussi vivants que quand elle nous chopait comme ça par le revers de la doudoune.

catherine 13/04/2021 15:04

Bizarrement, Aukazou me manque aussi. Sa mauvaise humeur surtout. Sa rudesse. Son petit carafon.

Fernand Chocapic 13/04/2021 10:50

Ça vous arrive souvent comme ça d'égarer vos nuages ? Vous me donneriez presque la nostalgie d'Aukazou. Elle avait certes son petit carafon mais je peux vous dire qu'elle conservait tout soigneusement dans des dossiers, nuages de lait et captures d'écran mélangés.

catherine 13/04/2021 09:49

Il y a un nuage qui ressemble un peu à ce dessin. Je ne sais plus où je l'ai fichu.

Fernand Chocapic 12/04/2021 18:33

Où avais-je la tête ? Je n'ai pas vérifié les pointes.