Le pays perdu

Publié le par Fernand Chocapic

Un frisson me pique le coeur quand je lis le nom de la troisième fille du troisième cours de gym en collants. J'ai la contraception qui vrille à son potin, comme une horloge programmée sur le rythme de sa fraise. Elle m'invite à l'ovulation et au nom de la science, remballe le mobilier sous un double-tricot. Il paraît que c'est breton
 
 
 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Aukazou 13/06/2021 19:56

DJOKOVIC ! DJOKOVIC ! DJOKOVIC !

Fernand Chocapic 13/06/2021 20:59

Vous faites bien la grenouille.

catherine 11/06/2021 14:47

Ça faisait longtemps que vous n'aviez pas mis de la grenouille.

Fernand Chocapic 11/06/2021 20:39

Ils annoncent la canicule. C'est pour ça.