Mercredi 5 janvier 2011 3 05 /01 /Jan /2011 12:16

Au milieu de toutes ces voyageuses maquillées dans des trains qui déraillent, la plus banale est la plus extraordinaire de toutes ...

 
J'observe avec fruit ce petit loulou de Pomméranie
Cette jeune personne belle comme une croquette
Elle a une petite tête frisée et l'air innocent d'une alouette des champs

Je goûte la mélancolie veloutée de son beau visage endormi contre la vitre

Et le tremblement enfantin de ses lèvres sibyllines

 

 

emmanuelle-jay

Par Fernand Chocapic - Publié dans : Ma Rousse - Écrire - 0 commentaires
Retour à l'accueil

P O É S I E

jack-sparrow

LA POÉSIE A UNE STRUCTURE SPAGHETTI

 

 

NEW ! broken english translation 

 

Retrouvez mes chroniques sur le blog de Fernand Chocapic (ne cliquez pas, vous y êtes déjà)

 

BEAUTÉ BRUTE ET VALEUR DE MES ACTES ! Retrouvez mes photos de nu disséminées un peu partout sur la toile


Retrouvez-moi chez votre libraire (signez d'abord la pétition pour que je sois publié) 

 

Retrouvez-moi pareil, matin sonnant, au fond du lit, entre l'oryx et l'okapi, dans un état vernaculaire

 

Retrouvez-moi dans l'annuaire

 

Retrouvez-moi sur Google+

 

NOUVEAU ! Retrouvez-moi au festival de la Rose d'Or de San Rémo (dans le cadre de la Caravane de la Poésie de Nouvelle-Angleterre)

 

BON PLAN ! Cet été, profitez de l'ombre exagérée des mots vicieux que j'ai plantés

JE CONNAIS GENS DE TOUTES SORTES

 

(1) Votre site Folk & Dreams a été refusé dans la catégorie blogs. Il ne correspond pas aux critères d'acceptation dans notre annuaire (2) Nous avons bien reçu votre manuscrit. Il a été confié à deux lecteurs dont les rapports, hélas, ne vous sont pas favorables (3) Je te remercie de ton attention cependant cela reste pour moi une relation professionnelle (4) Je n'ai rien contre vous mais je ne souhaiterais pas être associée à ce genre de thématique (5) Je me mettrai au bout de ma rue pour que tu puisses me voir (6) Depuis que je vous lis, je n'ai plus aucun désir pour mon mari (7) Je suis arrêté par ton style, puis-je te connaître ? (8) Tu nous as donné énormément de plaisir, mon apôtre (9) Y aurait-il une chance sur mille qu'on pût, enfin, s'exprimer de façon convaincante ? (10) Puis-je aimer les formes des filles au lieu de lécher des étiquettes ? (11) J'ai beaucoup d'affection pour ta queue

 

 

 

MODE D'EMPLOI

 

La porte est ouverte
Il y a un paillasson
Prenez la clé ronde
Mettez-la dans le coucou

Procurez-vous un spaghetti

Prenez la poule par le cou
Donnez le saucisson au géant

Sautez sur le divan

Le tapis s'envole
Secouez la branche
Poussez le bouton

Tête de gidouille

Vous êtes un champignon
Agrippez la viande
Sortez la poubelle
Prenez le sablier
Passez par le trou
Secouez la mayonnaise

Cognez sur le bahut

Ouvrez l'armoire avec la clé
Ne touchez pas à la hache
Utilisez le dentier sur Schwartzy
Le tabouret est sur le palan
Il y a un gant dans le coquillage
Soulevez le coquillage
Donnez une perle à une sirène
Utilisez le tabouret sur l'hippocampe
Utilisez l'élixir de gentillesse
Mettez la langue
Remettez l'épouvantable et le couvert
Soufflez dans la pipe

C'est un appeau à boucassières !

Aspergez-le de poivre
Ramassez l'éclat de verre
Prenez la bougie
Ouvrez la cage aux oiseaux
Prenez le haricot

L'éponge est humide
Soufflez dans la pipe
Dessinez une porte sur le rocher
Actionnez la poignée

Le roi est nu

La femme est habillée

Il est vingt heures aux cheveux que l'on coiffe

Recommencez

 

 

 

PROJETS (HIGH-LEVEL LITTERATURE)

 

Romans

Gros-buveur à Malibu

La symphonie pastorale

Les causeurs platoniques

La soupe animale 

Candide en mai

 

Essais

Les trissotins de notre siècle

Le sexe estudiantin

 

Philo

Le réel au milieu

Beauté brute et valeur de mes actes

 

Sciences

Les bobines d'Helmholtz

Le sexe stéréoscopique

Les passoires thermiques

L'éolien offshore pour les nuls

L'éolien offshore au Tréport

 

Théâtre

D'arrière-cours en arrière-cheminées

Passe d'abord ton Bafa !

Comme une cravate

Back to the Hilton

 

Polars

L'empaillardeur

La pin-up chagrine

Pas d'hommage pour Martine Aubry

 

Autobiographie

Tome I : histoire de la navigation en terre australe

Tome II : ma vie c'est de la foutaise

Tome III : une montagne de dormance

Tome IV : il n'y a pas de cheval facile

 

Histoires d'indiens

L'amulette de pin

La corde de train

Vilain papoose

Bal apache

Là où va l'indien

 

Histoires de trappeurs

L'aube rouge

Cap Canaille

Les fondations cabane

Chez Poulet

 

Littérature jeunesse

Clowna et la bouteille de gigondas

Gnafron fait du tir à l'arc dans son grenier

Une amie de cheval

Frodon de la fruitière

Un nez dans le carnotzet

 

Livres incandescents pour les mères de famille

Fifty shades of beige

Le poivre des écrevisses

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés