Cette nuit-là

Publié le par Fernand Chocapic

J'étais balle au pied et feu d'artifice à la fois, cotillon sur chute de reins et chasse de bombes en expansion. J'étais or en vrac sur des cales farouches de blanc. J'étais rouge aux joues, saut de haka et final en ligne droite
 
 

La minute vieille

Publié le par Fernand Chocapic

J'ai la conviction chimique que rien n'est perdu. On a encore les pièces
 
La créature qui laisserait entendre que je suis fini, je peux toujours lui dresser une facture en catastrophe

Fermez un oeil et puis l'autre. Regardez dans chaque coin de vous-même. Voyez qu'il n'y a pas de clous, pas de voleurs. Voyez qu'il n'y a pas d'oeuf de coucou
 
 

Scénario sur la drogue

Publié le par Fernand Chocapic

Comme elle tourne un matin dans mon bol de chocolat chaud, pleine de figure et d'une frange frisée, je lui colle un baiser sur la bouche, sans légende spéciale
 
 

Avec art et astuce

Publié le par Fernand Chocapic

Je devrais aller de banque en banque, comme une truite
 
Je devrais aller dans une abeille avec moult horreur et moult crainte, sauter à la ruche d'une hirondelle et me retrouver si près à la fois des fesses et du bec que je ne verrais plus mes pieds
 
Je devrais aller dans un chat blanc plutôt que dans une ambulance
 
Je devrais aller dans une sorcière - avec art et astuce
 
 

Quand tu n'as pas les pièces

Publié le par Fernand Chocapic

Comment mesurer le poids, la couleur, l'odorat et le contact ? Il faudrait une précision d'artisan. D'où le succès considérable des chauffagistes. Qui n'a pas envie de s'enrouler dans le chaud triangle derrière les genoux d'un de ceux-là ? C'est ce que me confiait hier une secrétaire médicale épatée par la lumière, la terre, les arbres, le ciel et chaque exploit de travail manuel. Dans le bric-à-brac des jours qui ont suivi, je me suis lancé dans une frénésie de bricolage mais comme je n'avais ni la camionnette ni les mains crouteuses de sel, je n'ai pu me hisser au niveau de ces solitudes décontractées qu'on appelle au beau milieu de la nuit pour fixer la chaudière
 
 

Le carnaval des animaux

Publié le par Fernand Chocapic

Une vache confidentielle, confortablement assise dans un fauteuil de maroquin rouge, grille ses propres guimauves dans la cheminée

Une petite souris jubilatoire, judicieusement habillée d'une robe de mousseline rose pâle, joue un menuet particulièrement joyeux sur le piano-forte
 
 

L'alchimie indigène

Publié le par Fernand Chocapic

Il ne faut pas faire l'épave
Il faut faire la merveille
Jouer la confluence des lignes
Au-delà de l'illusion
Dans la zone du charançon
Déplacer les racines de laine
Avec rut et passion
Orignal et élan
 
 

Palimpseste du lieu

Publié le par Fernand Chocapic

Je vous invite à partager :
 
- Un épisode de la marée et du temps (dans un archipel en série, avec des chambres voûtées, des patins à glace et des collants de gymnastique)
 
- Un opéra de savon qui monte et coule de corps à corps (imaginez un haricot rouge, une cathédrale gothique où à chaque strate correspond une onde de couleur)
 
 

Dans la maison de deux étages

Publié le par Fernand Chocapic

Il y a une ombre qui pourrait presque venir à la mémoire. Elle se tenait à la fenêtre, seule et léchant une brosse. La femme, je l'ai nommée, et presque on la voyait battant l'air avec une taie d'oreiller, comme si la peinture prenait feu dans son cadre. Se tenait à la fenêtre ouverte avec ses plantes à la fraise. Les fesses marquées par le slash, elle s'éventait les tournesols avec de grands gestes de pinceau
 
 

Ce gingembre n'est pas le mien

Publié le par Fernand Chocapic

Ce matin au réveil, comme s'il n'en était pas assez de la nuit, le vent m'a apporté le pinot noir d'un homme des bois. Je suis allé au travail en foudre de chêne. J'avais la lune enroulée autour de la taille, le soleil sur la tête et deux étoiles polaires sur les genoux. C'est alors que j'ai eu l'idée de me photocopier (pour inverser l'ordre des planètes). Je me suis retrouvé avec la lune en pleine face et les étoiles polaires au-dessus de ma tête. C'était féerique
 
 

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 > >>
© Fernand Chocapic 2017 - Tous les textes de ce blog appartiennent à leur auteur